Votre site

 zen, cool, relax....

avec des idées de loisirs

 

pour reposer la tête et faire bouger les jambes !

 

Nature, calme, paix et sérénité

sont vos mots d'ordre pour vivre en 

                "slow life"?  

la photographie

 

Marche nordique, Cyclotourisme,

Balades équestres, visite des jardins,

 la photographie,  la peinture,

le maquettisme,

les Découvertes touristiques, l

le Rafting,

les plaisirs de la pêche

 sont vos loisirs?

Alors, aucune hésitation direction

Gîte LERAPALA & gîte LIRIS

Gîte LERAPALA

gite somme 80 baie de somme picardie

Visitez le gîte LERAPALA en cliquant sur la photo

Gîte LIRIS

gite somme 80 baie de somme picardie

Visitez le gîte LIRIS en cliquant sur la photo

Cliquez sur la photo

vous aurez la météo

 chez nous.

Get translation

Samariens et Samariennes les habitants de la Somme ont enfin un nom !

Ça y est, les habitants de la Somme ont maintenant un nom : depuis le 1er janvier 2012, ils sont officiellement des « Samariens », en référence au nom latin de la Somme – Samara – qui signifie « Fleuve tranquille ». Le Conseil général, contrarié de n’avoir aucun gentilé pour ses administrés, avait lancé une opération de communication au mois de novembre 2011 afin de se doter d’un nom. Aussi, 23.000 personnes ont-elles répondu à cet appel, que ce soit par Internet (via le site « Donnonsnousunnom.fr », par courrier ou par la voie des urnes disposées chez les vendeurs de journaux. Et le verdict est tombé : à 46 %, c’est le nom « Samariens » qui a été plébiscité, loin devant le très classique « Sommois » (27 %), l’hybride « Samarois » (19 %) ou l’alternatif « Sommiens » (8 %).

D’autres propositions, plus de 600, dont certaines totalement abracadabrantesques, avaient par ailleurs été formulées : « Sommiers », « Sommeilleurs », « Sommeliers », « Sommités », « Simpsommes » ou encore « Sommaliens ». L’opération, voulue par le président du Conseil général Christian Manable, aurait coûté environ 70.000 euros. Une somme à mettre en balance avec l’impact médiatique obtenu, dont une couverture par les journaux télévisés (TF1, France 2), par des grandes stations de radio (France Inter, Europe 1, RTL) et par des quotidiens nationaux (Libération, L’Humanité). Le département picard – et désormais samarien – y aura gagné un nom et une image sympathique. D’ores et déjà, une deuxième campagne d’affichage sera mise en œuvre au cours du premier trimestre 2012, afin de faire connaître la nouvelle dénomination du cru.